mercredi 7 mai 2014

Second Round.

Il y a quelques jours, je me suis surprise a ecrire sur ce blog, alors que depuis longtemps, je n' arrivai pas a trouver quelques minutes pour pouvoir m' y epencher.
J ' ai retrouvé le sourire d 'ecrire, de placer des mots sur une page blanche, tant numerique soit elle. De pouvoir dire ce que j' avais là, au creux de l' estomac, et cette sensation de pouvoir le dire, là, a defaut de pouvoir le dire dans la vraie vie.
 Et puis j' ai éprouvé cette excitation que l' on a quand on appuie sur le bouton "publier".
Mais j' ai aussi ressenti ce petit pincement au cœur, celui de me demander si les blog-potes seraient encore là, si ils liraient encore mes lignes, si Pomme n' était pas totalement perdue encore.

Et puis ce matin j' ai regardé mon blog. et je me suis dit, " allez Pomme, maintenant ca suffit".
Effectivement je n' ecris plus trop car je n' ai plus cette inspiration, cette rage de crier mes sentiments.
j' ai laissé tomber mon roman aussi, cet automne, parce que je ne trouvais personne qui avait le temps de me lire, et qui soit assez objectif pour me dire ce qu' il en pensait. Et, forte de ma super confiance peronnelle, je me suis persuadee que cela ne menerait nulle part.
A part la déception de ne pas y arriver.

J' ai, dans ce qui concerne l' ecriture, un gout amer.
Celui d n' avoir pas su tenir la distance, et dd ne pas etre arrivée a faire ce que je voulais faire: perdurer.

Je voulais que Kaîlin soit un jour publié.
Je voulais que Pomme soit quelqu' un a part entiere sur la BLog toile.
Je voulais moi, vivre ma vie, comme il le fallait: dodo, boulot, enfant, et blog.
Je voulais assurer comme une bete.
Et j' ai rien fait, j' ai laissé de coté, le blog, le roman, et je me suis consacrée comme une acharnée a mon boulot et ma famille.


Oui sauf que,
Moi j' aime ecrire,
Moi quand j' ecris, j' ai des larmes qui coulent sur mes joues en meme temps.
Moi quand j' ecris mes doigts s 'envolent et pianotent une symphonie dans ma tete, celle des mots qui virevoltent.
Moi quand j' écris, je lâche un peu de mes tripes dans chacun de mes mots, je retiens ma respiration a chaque virgule, et j ' atteris a chacun de mes points.

Moi quand j' ecris je suis un peu plus moi.
Quand j' ecris je lache du lest, celui qui me permet d 'etre bien ancree dans ma tete dans ma vie reelle.

Oui sauf que moi quand j' ecris, je suis un peu plus moi... A chaque mot que je lache.

ALors c 'est décidé, je reprend ma plume.


Je les ai abandonné un peu trop a mon gout.
Mes touches de clavier, mes mots en suspens, et mes emotions enfouies.

Pomme, Second round.



.

7 commentaires:

  1. Chouette !! Welcome back Pomme !!

    RépondreSupprimer
  2. Trop bien pomme ;) moi si tu me l'envoie en pdf ton bouquin ( pour que je puisse le lire sur ma liseuse) je te donnerais mon avis si tu veux ;)

    RépondreSupprimer
  3. Quel plaisir de te retrouver.... Nous, on aime te lire alors nous voilà vraiment heureuse que tu reprennes la plume/le clavier!!

    RépondreSupprimer

Tu as aimé cet article... ou pas?
Tu veux rajouter ton pépin Dans ma pomme?

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...